Mondiaranol : l’intelligence artificielle

Comprendre l’Intelligence Artificielle (IA)

L’intelligence artificielle vue par Mondiaranol

Un nouveau rapport d’expert du MIT, de l’Université de Standford, de l’OpenAI et d’autres institutions cherchent à clarifier le débat qui tourne autour de l’intelligence artificielle (IA) ; qu’elle est elle réellement ? Est-elle vraiment intelligente ? À quelle vitesse progresse-t-elle ? Tant de questions que tiennent les politiciens, les économistes, les chercheurs ou alors même des personnes lambda comme vous et moi.
Ce rapport nommé « L’Index AI » (IA en Français) vient améliorer la compréhension du public mais également aider les gouvernements et la société en générale à appréhender et donc réagir face à cette technologie qui progresse d’année en année.

Il ouvre la clairvoyance en estimant que nous sommes tous aveugles dans nos estimations concernant l’IA, il relève deux point principaux : dans un premier temps il estime que ce domaine n’a jamais été aussi actif concernant son développement car il y a beaucoup plus « d’esprits » et « d’argent » à l’oeuvre pour parfaire cette technologie. Deuxièmement, l’IA a dépassé l’humanité pour réaliser certaines tâches spécifiques et redondantes mais elle reste limitée lorsqu’il est question d’intelligence au sens large.

L’IA serait-elle plus intelligente que l’Homme ?

 

 

Le public s’est mis en tête que les chercheurs savent en faire plus qu’ils ne le disent, ces derniers viennent alors démentir leurs croyances au sein de ce rapport.

On ne peut nier que l’IA est impressionnante mais elle est aussi étonnamment étroite. Naturellement l’IA a déjà égalé la performance humaine voire même devancé sur certaines tâches prenons par exemple l’identification d’objets communs dans des images, le taux d’erreur pour l’homme est de 5% alors que pour les machines ce dernier est de 3%.

Mais, ces mesures ne nous donnent qu’une vision partielle de l’IA par exemple l’IA est plus facile à former au service d’un jeu vidéo car les systèmes de notations sont bien définis au préalable et ces derniers limites ce que nous pouvons leur demander, on parle « d’information parfaite » néanmoins nous ne pouvons pas en dire autant des autres tâches sur lesquelles nous pourrions positionner l’IA comme la gestion de transports par exemple et un cas connu de nos jours les caisses automatiques, l’assistance humaine est toujours présente en cas de défaillance de ces machines ou d’incompréhension de la part des consommateurs.

Nous pourrions prendre aussi pour exemple la transcription audio, l’IA peut être d’autant plus précisé que l’humain pour écrire un dialogue enregistré néanmoins elle ne peut mesurer le sarcasme, identifier les blagues ou représenter divers contextes culturels pour comprendre une conversation.

LIRE : La première obligation climatique en RMB émise par une banque chinoise à Paris est cotée sur Euronext

Conclusion

Cela ne signifie pas que nous devons mépriser l’impact que l’IA pourrait porter à l’avenir sur notre société car plus les années plus cette technologie aura des effets sur nos vies, particulièrement dans le monde du travail et ça plus vite que nous le pensons… D’après une étude pas moins de 800 millions d’emplois pourraient être touché par l’automatisation d’ici les 12 prochaines années néanmoins il n’y aurait que 6% de ces emplois qui seraient entièrement automatisés. Pour les 94% restant, seules des parties du travail seraient effectuées par des machines, la présence de l’homme resterait indispensable.

C’est là où reflète les difficultés que nous avons à comprendre l’impact de l’IA sur nos vies car cette dernière n’est pas « mesurable » mais malgré notre avenir incertain nous devons veiller à rester en avance en ayant une réflexion approfondie sur cette technologie et en omettant pas les risques de cette innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La première obligation climatique en RMB émise par une banque chinoise à Paris est cotée sur Euronext

Mondiaranol vous dit qui a désactiver le twitter de Trump